Le style Harcourt, une signature prestigieuse !

Photographe, spécialiste de Portrait d’Art, Cosette Harcourt fonde les Studios Harcourt avec les frères Lacroix (Jacques & Jean - patrons de presse) et Robert Ricci (fils de la couturière Nina Ricci), dont l’enseigne est encore présente en ce début de 21 ème siècle.


Germaine Hirschfeld (dite Cosette Harcourt) © Studio Harcourt Paris © Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine / Dist RMN Grand Palais / Studio Harcourt

De Germaine Hirschfeld à Cosette Harcourt


Née en 1900, au 21, rue Condorcet à Paris, elle est la fille de Percy Victor Hirschfeld et de Sophie Liebman, des immigrants juifs allemands installés à la fin du XIXe siècle à Paris. Pendant la 1ère Guerre Mondiale, la famille se réfugie à Londres pour échapper à la xénophobie allemande. Vers 1923, Germaine Hirschfeld revient en France où elle se réinvente une identité et une nationalité. Elle est devenue Cosette Harcourt, photographe de nationalité anglaise. Son accent "so british", son élégance et son maintien quelque peu aristocratique entretiennent le mystère de sa véritable origine... un savant mélange, d'une figure romantique misérabiliste, la Cosette de Victor Hugo, et le nom d'Harcourt, illustre famille normande de noblesse féodale.


1930's : elle travaille comme vendeuse dans différents studios parisiens

  • studio Piaz

  • studio Manuel Frères - spécialisés dans le portrait


1933 : Création de son 1er studio de photographie au 11 bis, rue Christophe-Colomb à Paris par les frères Lacroix et Robert Ricci.


1934 : Naissance du Studio Harcourt au 47, avenue d'Iéna a Paris, avec les frères Lacroix (Jacques & Jean - patrons de presse) et Robert Ricci (fils de la couturière Nina Ricci).


1940 : Elle épouse Jacques Lacroix le 3 août d'un commun accord pour échapper aux nazis en prenant son de famille. L'arrivée des troupes allemandes dans Paris balaie l'exceptionnelle réussite de Cosette. Elle passe en zone libre, puis en Angleterre, et est remplacée à la direction par Henri Bierley-Lalune confrère connu du temps de son passage chez Piaz, jusqu'à son retour à la Libération en 1945. Comme convenu, elle divorce, redevient Mlle Harcourt et réintègre son poste de directrice.

Jacques et Cosette créent ensemble le magazine "Vedettes" pour servir de support aux photos du studio.


1946 : Ouverture du Royal Studio, au 22 rue Royale - 1 ère succursale du studio d'autres ouvriront à Marseille et Bordeaux.


1947 : Ouverture d'une succursale du Studio Harcourt à New York


1950's : Une période faste pour le studio Harcourt

Lacroix achète en 1958 le château de Lésigny pour son ex-femme. Cosette y imprime son style (jusqu'à sa mort en 1976).


1960 : Le siège historique que le studio occupait depuis 1934, est vendu pour de nouveaux locaux situés au 10, rue Jean-Goujon (dans le 8e arrondissement de Paris).


En savoir plus : je vous invite ici


Cosette Harcourt (au centre), et les frères Jacques (à gauche) et Jean (à droite) Lacroix avec le personnel des Studios en 1950.

Le sauvetage du studio Harcourt


Fin 1990 le Studio Harcourt fait malheureusement faillite. C'est sous l'impulsion de Jack Lang, alors Ministre de la Culture, qu'est racheté le fonds de photos du studio, composé de 5 millions de négatifs allant de 1934 à 1991 représentant plus de 500 000 personnes dont

1 500 personnalités, pour le compte de la Réunion des musées nationaux. Il est actuellement administré par la Médiathèque de l'architecture et du patrimoine et déposé au fort de Saint-Cyr (Montigny-le-Bretonneux).

Début 1993, la Société est rachetée par l'un de ses anciens photographes, Pierre-Anthony Allard, pour 421 000 francs. Le 11 avril 2002, il s'associe à Anne-Marie de Montcalm qui devient propriétaire de la marque, Allard en deviendra le directeur artistique.


En 2007, Francis Dagnan rachète la société et confie la direction générale à Catherine Renard (lire l'interview). En juin 2010, la direction du studio décide de placer une partie de son fonds (postérieur à 1991) sur Wikimedia Commons sous licence libre. Plus tard l'entreprise décide d'installer des photomatons publics dans différents lieux culturels en France permettant de réaliser des « photos d'identité » avec une touche Harcourt.


Depuis sa création, le studio a pris plus de 600 000 photos de personnalités, les 27 collaborateurs réalisant en moyenne 2 000 portraits par an. Le studio s'est diversifié en s'ouvrant au grand public mais aussi en sublimant des objets du quotidien.



Qu'est-ce que le Style Harcourt ?


A une époque où de prestigieux studios de photo comme celui de Nadar ferment, faute de clients, le studio Harcourt se spécialise, grâce au carnet d'adresse de Cosette Harcourt. Il s'illustre en particulier pour ses portraits en noir et blanc de stars de cinéma, du milieu culturel et de personnalités publiques, tirés en 24 × 30 cm reconnaissables dans leur style et mise en lumière.


Inspiré par le travail du chef opérateur de cinéma Henri Alekan, le style Harcourt se caractérise par une photo rapprochée du sujet pris sous son meilleur angle, éclairé par une lumière de projecteurs de cinéma - généralement latérale ou en halo - créant un clair-obscur sur un fond gris-noir. Le sujet pose dans une attitude qui lui est personnelle, souriant ou non.


Parmi les collaborateurs du studio Harcourt, le photographe de plateau, Raymond Voinquel est celui qui a beaucoup œuvré au studio.


Quelques exemples :





Collection signature © Studio Harcourt

Les photos de 1 à 5 -> réf. © Ministère de la Culture - Médiathèque de l'architecture et du patrimoine / Dist RMN Grand Palais / Studio Harcourt



Je me suis essayée à la technique de prise de vue du Studio Harcourt

(petit bémol tout de même -> il m'a manqué un certain éclairage pour parfaire le style. Je poursuit mes essais pour y parvenir !)


© Myriam Albouy
© Myriam Albouy

MARIAGES, PORTRAITS, REPORTAGES, TRAVAILS GRAPHIQUES - RIGNAC AVEYRON ET FRANCE ENTIÈRE  
Toutes les images et textes ne sont pas libres de droit et régies au droit français et au Code de la Propriété Intellectuelle

 

ETRE RAPIDEMENT CONTACTER

S'Abonner à la Newsletter 

INFORMATIONS

ACHETER/OFFRIR

CADRE LEGISLATIF

me suivre

  • Flickr
  • Instagram
  • Twitter
  • Linkedin